Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Kalandar (Archétype), un moine guerrier conseiller des puissants

Publié le par Fabien Maisonneuve

Le Kalandar (Archétype), un moine guerrier conseiller des puissants

Le Kalandar

Formés à la sagesse des Munrat (poèmes de sagesse) et des Surat de Mareg-Neb (exégèse du Livre des Sphinges), les kalandars sont d'éminents politologues et philosophes. Se refusant l'honneur d'exercer une autre charge que le conseil, ces moines vivent de mendicité et de la générosité de ceux qui font appel à leurs services.
Mais non comptant d'être des éminences grises, ils pratiquent les arts martiaux.

L'ordre kalandar est exigeant, et il convient de savoir compartimenter les informations, tout en mettant le jeu des autres à découvert. De même, le kalandar use de la force de ses ennemis pour la retourner contre eux.

Son arme de prédilection est la lance à double-lame, et sa philosophie est celle de l'équilibre des essences qui gouvernent l'univers.

En somme pour toute chose que vous souhaitez capter dans votre existence, il faut payer le prix. Selon ce que vous êtes prêt à donner seront vos résultats, et il est vain de courir plusieurs lièvres à la fois, au risque de ne rien obtenir du tout.

Ce faisant, le kalandar veille également, au sein de son ordre, à garantir Gandariah contre les dives maléfiques d'Ahriman, et leurs influences insidueuses que la magie ne peut détecter, mais que la maîtrise de la perception des déséquilibres permet de sentir.

Le rite veut que les Kalandars se rasent le crâne et les sourcils. On les reconnait ainsi aisement dans la population.

Le Kalandar (Archétype), un moine guerrier conseiller des puissants

Commenter cet article