Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Marabout Shayatin (Archétype de l'Ombre)

Publié le par Fabien Maisonneuve

Dans le désert harassant de Juhubba, vit la caste des marabouts. L'ethnie locale a les dents particulièrement pointues et les yeux marrons tournant au rouge, et ainsi il n'est pas difficile de les reconnaître dans leurs tuniques vertes. Néanmoins certains d'entre ces tuariks possèdent une marque sur le front, en forme de trident orné d'un oeil, signe d'élection des ifrits du désert.
Les ifrits chargent certains mortels tuariks, les marabouts, de surveiller les liens que leurs peuples entretiennent entre eux. Ils augurent les guerres, dictent les bonnes alliances et allégences, inspirent les trahisons...

Les tuariks veillent sur le commerce d'esclaves du Sanghkor, et il n'est par rare que des sorciers shamites deviennent marabouts sur l'élection d'un ifrit sorti des sables exprès pour le prendre.

Les ifrits sont sous l'autorité des djinns de la cité de Meraj, cité inviolable et cachée dans les délires des voyageurs, qui y sont généralement conduits pour servir de festin d'âmes. Seuls les marabouts sont acceptés pour y pénéttrer comme ambassadeurs des mortels avec l'espoir d'en sortir vivants.

Parfois, un marabout se trouve boulversé par la découverte d'une ancienne caverne où se trouvent les représentations de la lutte des dives et les terribles révélations du Chant de la Sentence. Cherchant à retrouver son eydolûn corrompu, il s'exilera loin du peuple tuarik et sa loi impitoyable, à la recherche d'un sanctuaire de fertilité à même de résister au pouvoir dévorant des ifrits.

Le Marabout Shayatin (Archétype de l'Ombre)
Le Marabout Shayatin (Archétype de l'Ombre)

Commenter cet article