Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un autre jour

Publié le par Fabien Maisonneuve

Un autre jour, Arasîl saisi le corps galbé de Zana dans les eaux ruisselantes. Il la pétrissait et l'embrassait goulument sous la frondaison des branchages argentés par la brume vaporeuse et chaude du bosquet sacré. Il ne voulait pas que son attention la quitte un instant même.

Zana était toute à lui, consacrée, s'offrant comme un temple à son dieu, son hérault. Ensemble ils faisaient une danse qui consacrait les harmoniques du chant des pinsons et des rossignols qui les ressentaient en détournant les yeux. Chantant. Une mélopée d'amour. Une immense énergie du fond le plus sauvage et le plus spontané de l'être. Une douceur claire et longue. Une paix passionnelle. Un germe d'eydolun fleurissait dans l'abnégation. Leur joie coulait dans les prairies de l'infini, comblant la Fontaine de Vie, enjaillant le Muntaha, éblouissant le Bardô.

Arasîl tapait des mains pour simuler le vol des oiseaux dans les branchages, de sorte qu'il communiquait avec eux des messages plus subtils qui échappaient à Zana. Elle apprenait son art distingué. Il n'en tirait nulle gloire.

Commenter cet article