Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bloc-notes - Ordre, Chaos et Créationnisme Mythologique

Publié le par Fabien Maisonneuve

Du système spécifique de Gandariah, je dirais qu'il a une approche anthropologique et expérimentale de l'ordre.

Le chaos est pragmatiquement sombre.  En gros le chaos est amoral. Le chaos de Les Légendes de Gandariah : Le chaos y porte également le nom de Souillure, et correspond à l'allégence au Démiurge Eldobos.

La source de l'ordre, c'est la place naturelle de l'âme (ou Eydolûn) dans l'infini incréé originel. L'homme est prisonnier, comme certaines déités, du monde façonné par le chaos pour l'écarter lui, l'homme, Barbelô, de sa nature fondamentale et divine.

Il peut exister d'autres univers; de la déité infinie incréée, il a pu jaillir des créations autres, mais Gandariah est un monde habité par un dieu déchu.

Il est permis d'imaginer que dans l'incréé, il existait d'autres déités, qui auraient décidé de créer des univers, mais comme c'est un incréé indifférencié, dire que ce sont des déités différentes n'aurait pas de sens. Chaque Incréé a son propre univers si vous voulez. Mais ils sont le même être primordial. Le monde de Gandariah a pour spécificité de venir du fils de l'Incréé et des eaux primordiales de ce cosme: Noréa.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le principe de base de la mythologie de #Gandariah, c'est que nous sommes le dieu authentique enfermé dans la chair par un démiurge qui aspire à notre domination mutuelle. Pour se libérer, l'homme doit donc être bon envers son prochain. C'est une forme revisitée de la gnose, qu'elle soit manichéenne ou sethite.

 

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Pour comprendre Gandariah en terme de gamedesign, tel que je l'ai développé de façon inconsciente, il faut saisir qu'il existe deux paramètres facteurs de l'héroïsme (bonus d'actions d'éclat):
La Réputation (variant selon l'allégeance locale)
et l'l'Intégrité (définie par l'allégeance)
Il existe trois allégeances: l'une chaotique (kshayatrim), et deux autres de l'ordre, dont une est rigoriste (fellazarisme) et l'autre libérale (mazdim). Elles sont incompatibles, ont des fondements magiques et donnent lieu à des querelles culturelles et cultuelles.

Je pense établir 3 niveaux pour chacun: Bases, Pratiques et Zèle. Le Zèle serait défini par la promotion du modèle à l'égard d'autrui

 

Commenter cet article