Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Complainte de l'Eydolûn

Publié le par Fabien Maisonneuve

Loin au dessus du plan physique, les dives askyas se tiennent au coeur du Bardô, le plan céleste des âmes. Vivant dans la prospérité de la lumière drainée par les âmes depuis des centaines d'années, les dives askyas sont plus qu'à l'abrui du besoin, et connaissent une opulence insoupçonnée. C'est le leg de Fereydoun et d'Aramidras. Le leg d'Ishakaladar et de Kaddar. Mais maintenant, les dives askyas ont tellement profité de la lumière qu'ils n'ont plus la crainte des dives apsurs, et même, qu'ils n'ont plus l'utilité de Gandariah.

Le continent est donc livré à ses ennemis par l'inaction face à la déliquescence des institutions, à travers la présence de la secte kshayatrim. La politique des seigneurs des palais a viré au clanisme de privilèges. Les princes-marchands se sont armés pour faire face aux armées qui se déchaînent.Mais les dives askyas restent impassibles. Pourquoi se préoccuper encore de Gandariah? Si ce n'est pour honorer le Père. Quelle importance? A quoi servirait cette obole à Eloah, qui ne répond pas aux tentatives de communication?

Vous êtes un seigneur, un seyyid, et votre eydolûn, votre graine d'unicité primordiale étincelle. Avec votre intégrité et votre notoriété, vous pouvez attirer l'attention des dives askyas sur Gandariah, et ramener la lumière.

Commenter cet article