Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Shalumbal déploie le tapis rouge du palais au fils de Kaddar

Publié le par Fabien Maisonneuve

Shalumbal pris Arasîl à part dans la cour de la madrasa qabiliyya.

– Arasîl, je t'ai fait conduire ici pour te parler. Tu es visiblement un jeune homme ignorant de bien de choses, sinon tu ne mérite que la mort. Si tu veux vivre, il te faut apprendre. Et la première chose qu'il te faut comprendre, c'est que nous sommes en temps de guerre. Pire, nous sommes en train de perdre cette guerre. Nous l'avons déjà perdue au niveau de la diplomatie. Nous sommes face à une guerre de religions, menée par une secte cruelle, à laquelle je dois la perte de ma femme et des années d'esclavage, dans le Taggoth. L'heure est infiniment grave, et tu as très peu de chances de faire face, même avec tes dons incroyables. J'ai entendu pour l'attaque du ksar asrati. Je sais que tu n'en voulais pas à l'ordre du Mazighan, mais que tu as fait ça pour une question d'honneur, et surtout de salut public. Tu es un héros, au sens noble et rare du terme. Tu appartiens aux Seyyids non pas pour ta naissance, mais par ta chevalerie. Qu'importe que tu sois né dans le palais d'Izkandaraï, tu es un homme proche du peuple, qui ne raisonne que par intérêt bien compris, avec des principes. Tu es vertueux de coeur, Arasîl, et c'est cela qui fait que tu es exceptionnel. Le monde est rempli jusqu'à la coupe de ces arrivistes de toute sortes, qui se présentent pour avoir part au monde jusqu'à la lie. Ce sont nos dévastateurs. Les kshayatrim.

 

Commenter cet article